Comment bien gérer sa colocation

sitting and wtching tv at home together

Crise du logement, loyers astronomiques ou simplement envie de vivre à la Friends pendant quelques temps, la colocation s’impose de plus en plus comme une solution pour les étudiants, les jeunes actifs… et les seniors. Partage des tâches et des frais, pièces plus grandes, soutien en cas de besoin, la colocation présente beaucoup d’avantages, à condition d’y mettre du sien et d’accepter certains compromis. Une colocation, ça s’organise. Afin que l’entente et la bonne humeur règnent au sein du logement partagé, il faut d’entrée établir certaines règles, une sorte de règlement intérieur garant du bon fonctionnement au sein du groupe. Voici quelques astuces pour bien gérer sa colocation au quotidien.

Colocation : les services qui simplifient la vie

Même avec la meilleure volonté du monde, la vie en colocation peut devenir chaotique : entre les questions d’argent, les factures à payer, les repas à préparer, l’organisation des courses et du ménages, sans compter les petits tracas du quotidien de colocataire (les cheveux qui trainent dans la baignoire, les flacons de gel douche qui se vident tout seuls, le four encrassé que personne ne nettoie…). Fort heureusement, Internet et sa magie sont là, et proposent des services et applications qui simplifient la gestion des colocations.

Souscritoo

Souscritoo est un service gratuit destiné aux particuliers qui déménagent, qui les soulagent de la partie administrative. Concrètement, il s’agit d’une plateforme de souscription multifournisseur d’où vous pouvez vous abonner à l’électricité, au gaz, à Internet ainsi qu’à un contrat d’assurance habitation, sur la base des caractéristiques de votre logement, afin d’obtenir les tarifs les plus intéressants. Finie la paperasse et les longues minutes (facturées) passées au téléphone ; vingt minutes suffisent avec Souscritoo pour que votre colocation soit éclairée, chauffée, connectée et assurée durablement.

Splitwise

Tenir ses comptes entre colocataires n’est pas une partie de plaisir, surtout si certain(e)s font preuve de mauvaise volonté. Splitwise est la meilleure façon de s’assurer que tout le monde paie la part qu’il doit. Cette application disponible sur votre smartphone, sur le web et même sur l’Apple Watch, est pratique pour tenir ses comptes entre colocataires ou en couple ou gérer son budget de dépenses lorsqu’on part en voyage ou en vacances en groupe, ou simplement de rappeler (gentiment) à votre coloc qu’il n’a pas payé sa part de loyer.

Pumpkin

Entre colocataires, il n’est pas rare d’avoir des petites dettes. Entre les sommes qui ne tombent pas justes, les RIB à entrer, les virements, les virements qui prennent des jours, les petites dettes deviennent des grandes. Dans les colocs comme dans la vie, l’argent est source de conflits. Jeune start-up, Pumpkin a développé une app mobile ultra sécurisée, conçue pour les 16-35 ans, qui permet d’envoyer et de recevoir de l’argent de manière simple et amusante depuis une smartphone. Les bons font les bons amis, surtout s’ils vivent sous le même toit.

La fabrique à menu

 

Pour faire la cuisine en colocation, il n’y a pas 36 solutions ; soit on cuisine chacun de son côté, soit on fait des repas communs. Mais entre les goûts, les régimes et les habitudes de chacun, difficile parfois de composer un repas qui plaise à tous. La fabrique à menu vous permet d’élaborer des menus variés et équilibrés sur plusieurs jours, et de les proposer à l’avance afin d’être sûr qu’ils conviennent à tout le monde. 2300 recettes sont ainsi proposées soit environ un million de combinaisons possibles. Les menus restent abordables avec un coût moyen de 6 € par jour et par personne, pratique pour les budgets un peu serrés.

Home Bubble Courses

Finie la liste des courses griffonnée à la main sur la porte du frigo et que personne ne songe à emporter avec soi au supermarché. Avec Home Bubble Courses, chaque colocataire peut partager et alimenter une liste virtuelle grâce à l’application. Une fois le produit acheté, vous pouvez le supprimer de la liste. Disponible gratuitement sur iPhone et Android.

Pour gérer les dépenses mensuelles (loyers, factures d’énergie, abonnement Internet, Netflix, assurance habitation) vous pouvez procéder de plusieurs façons : soit diviser le montant des factures en part égales en fonction du nombre de colocataires, soit désigner un payeur unique que tout le monde rembourse ensuite.

En règle générale, il vaut mieux opter pour la première solution, qui oblige l’ensemble des colocataires à prendre leurs responsabilités. En désignant un payeur, vous faites peser sur ses épaules une lourde responsabilité, et lui faites prendre des risques : il n’existe aucune procédure légale qui oblige les autres colocataires à le/la rembourser à partir du moment où les factures sont payées.

Pour les dépenses “accessoires” (Netflix, Spotify…) organisez-vous de façon à ce que chacun prenne sa part : les tarifs de l’abonnement à ce type de service tournent autour du même montant (entre 10 et 15€ par mois).

 

 

 

 

Marché immobilier : la loi ALUR comme point de référence

Depuis mars 2014, la loi ALUR pour Accès au Logement et un Urbanisme Rénové a fixé de nouvelles règles pour le marché immobilier.
Relations propriétaire-locataire, contrat de vente et documents à fournir tant pour l’achat que la vente d’un bien immobilier, encadrement et contrôle des professionnels de l’immobilier,la loi ALUR intervient dans de nombreux domaines avec pour objectifs principaux la régulation du marché immobilier et une offre de biens conformes aux règles de santé et de sécurité.

Vous êtes sur le point de vous engager dans un projet immobilier ? Quelques éléments à connaître sur la loi ALUR.

Acheteur ou Vendeur, les documents pour conclure votre transaction dans les règles

Acheter comme vendre un bien immobilier est un acte important de la vie et nécessite la constitution d’un dossier complet afin que chacun dispose des informations nécessaires pour s’engager en toutes connaissances de cause.
Si un acte de naissance complet est un document commun aux deux parties, voici la liste des documents à fournir selon votre situation :

1-Vendeur

• Titre de propriété du bien et dernier avis d’imposition au titre de la taxe foncière
• Tous documents attestant de votre situation personnelle (livret de famille, acte de naissance, contrat de mariage…)
• Tous documents relatifs aux travaux réalisés le cas échéant
• Le certificat Carrez (document de mesurage du bien)
• Le DDT (dossier de diagnostic technique) prouvant la conformité du bien au regard des performances énergétiques mais aussi de la santé
• Tous documents liés au fonctionnement de la copropriété le cas échéant ainsi que le carnet d’entretien de l’immeuble

2-Acheteur

• Tous documents attestant de votre situation personnelle avec le cas échéant les modalités de répartition des parts si vous achetez le bien en couple
• Les modalités juridiques d’achat (en nom propre, en SCI…)
• Tous documents concernant le mode de financement de l’achat (apport personnel, prêts bancaires…)

Comme il est toujours conseiller de faire des contre-visites avec un professionnel expert en matière d’études de bâtiment, n’hésitez pas à vous appuyer sur votre notaire et votre agent immobilier pour contrôler les pièces de votre dossier.

Contrat de location, connaître les nouvelles dispositions en tant que propriétaire ou locataire

Une meilleure protection contre les impayés pour les propriétaires et la garantie de logement digne avec un encadrement du prix des loyers pour les locataires sont les points principaux que l’on retient de la loi ALUR dans le cadre de contrat de location mais d’autres points peuvent vous intéresser comme :
• L’encadrement des honoraires d’agence immobilière et syndic de copropriété
• La garantie universelle des loyers
• La possibilité de préavis réduit

N’hésitez pas à consulter le site de l’ANIL pour louer ou mettre en location un bien en toute tranquillité.

Est-il facile de trouver un bien sur Amiens ?

Amiens est un ville française, située dans le département de la Sommeet capital de la région de la Picardie, aussi surnommé « la petite Venise du nord » pour ses nombreux canaux et hortillonnages, studieuse et dynamique ou on y vient en grande majorité pour travailler, elle est considéréetrès attirante par les étudiants (26 000) notamment pour ses écoles d’enseignement supérieur de grande réputation ainsi que ses nombreuses entreprises, mais aussi par les personnes actives et les retraités car la ville d’Amiens propose un très bon entourage et de nombreuses opportunités de travail. La ville dispose aussi d’un important patrimoine historique dont sa cathédrale Notre-Dame inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.
La capital de la Picardie est en plein renouveau, la ville a connu d’importantes métamorphoses au cours des années 2000 avec plus de 1500 façades rénovées et la création de plusieurs voies piétonnes qui ont contribué à embellir le centre-ville, mais aussi à valoriser les prix de l’immobilier.
Donc pour ce qui est du secteur immobilier, Amiens semble particulièrement intéressante si vous souhaitez y réaliser un investissement immobilier principalement pour les nombreux atouts culturelles, économiques et touristiques qu’elle possède, mais aussi grâce à son excellente position géographique au centre du triangle Paris-Londres-Bruxelles.

Sa population avoisine les 135 000 habitants dont 33% de ces habitants sont propriétaires avec 62% d’appartements et 38% de maisons. Amiens, ville dont l’attractivité résidentielle est connue et reconnue dans toute la France, s’impose comme l’une des villes les plus sûres en matière de placement immobilier á forte rentabilité.Il faut cependant être prudent car de nombreuses disparités existent entre les différents quartiers, de fait, tenez-vous au courant des prix du marché, c’est pour cette raison que si vous recherchez un bien immobilier sur Amiens nous vous conseillons d’utiliser un comparateur d’agence immobilière afin d’économiser, et ce site vous permettra surtout de trouver les agences immobilières sur Amiens les plus adaptés à vos besoins.

Pour conclure, Amiens est donc une ville où il fait bon vivre et bon investir. La petite Venise du nord est en mesure d’accueillir un investissement immobilier dans les meilleures conditions grâce á ses atouts culturels, économiques ou encore touristiques.Et cette tendance va se poursuivre sur le long terme dans le cadre du projet « Amiens 2030 », qui fixe les grandes orientations du développement de la ville.

Colocation et vie étudiante, quand la sous-location aide vos projets

Quand chambre en résidence étudiante et logement individuel sont hors de budget ou qu’on n’a simplement pas trouvé, nous sommes nombreux à nous tourner vers la colocation et même si ce n’est pas toujours « Friends » à la maison, il faut bien le dire quand on a trouvé une colocation de rêve, on a pas envie de la perdre mais ce n’est pas une raison pour renoncer à ses projets.

Stage, vacances scolaires et retour temporaire à la maison… une absence de courte durée qui se gère facilement et sans douleur pour le budget !

Pour beaucoup d’étudiants, et a fortiori avec des cycles d’études longs, boucler son budget est une pression constante et quand arrivent stage, vacances scolaires et autres jobs d’été et qu’on se retrouve obligé de laisser pour un à trois mois sa chambre, on regarde son compte en banque et on se dit que le stage ou le job d’été va signifier retour chez les parents pour limiter la casse et ne pas avoir à payer deux loyers… sauf que le stage ou le job d’été ne se trouve pas forcément à deux pas du foyer parental.

Avec les offres de sous-location, vous pouvez envisager facilement de laisser votre nid douillet aux bons soins de quelqu’un qui a besoin de résider dans votre ville pour quelques semaines en profitant des avantages de vivre « en local », vous ne perdez pas d’argent et vous pouvez trouver vous-même une sous-location comme hébergement de vacances ou de stage : votre compte en banque vous remercie et vous gardez votre place au chaud dans votre colocation sans avoir à déménager toutes vos affaires.

Année de césure ou road trip iniatique, quand la coupure s’annonce longue mais qu’on ne veut pas couper tous ses repères

Sur le modèle des pays scandinaves ou nord-américains, de plus en plus nombreux sont les étudiants qui souhaitent profiter du dispositif de l’année de césure, surtout depuis qu’il a été rendu plus facile avec une circulaire ministérielle en juillet 2015.

L’année de césure permet tous types de projets pour une durée de 6 à 12 mois : bénévolat actif pour une association humanitaire, travail à l’étranger pour améliorer significativement son niveau dans la langue et enrichir son parcours universitaire par une expérience professionnelle autre que des stages ou un road trip sous forme de voyage moto pour découvrir le monde autrement et faire le point sur son orientation professionnelle en plus de s’élargir l’horizon… tout est possible mais avec un prix.

Comme pour une absence de courte durée, la sous-location vous permettra de garder des repères, de vous éviter la galère d’une nouvelle recherche de logement à votre retour et de garder intact votre budget en n‘ayant pas à assumer un loyer « à vide«.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à contrôler votre bail et prévenir vos Co-locataires !

image-portail-colocation

Etudiant, ou partir en colocation à l’étranger ?

Vous souhaitez partir vivre ou étudier dans un autre pays mais vous ne savez pas lequel ? Vous souhaitez plutôt partir au soleil ? Dans un pays pour faire la fête ? Dans un pays ou la tranquillité règne ? Dans un pays ou l’on parler votre langue pour que votre adaptation soit plus facile ?

Que ça soit pour un stage de 6 mois ou pour y passer de nombreuses années à la suite d’une expatriation, il vous faut choisir le bon pays. Avant de commencer, je vous conseillerais de regarder sur les sites pour les expatriés comme expat.com ou encore sur un blog voyage qui pourra vous donner quelques informations sur le pays.

Je vous donne le choix de 3 belles villes qui pourrait vous plaire !

Vivre en colocation à Londres :

Ce qu’il faut savoir avant de partir au Royaume-Uni et plus particulièrement à Londres c’est que la vie est très chère. Il faut compter minimum 500£ soit environ 630€ pour avoir une chambre dans une colocation et bien entendu vous ne serez pas dans le centre ville à ce prix là mais plus en zone 2 ou 3. Le prix des transports en commun est exorbitant également il faut compter en moyenne 30/40£ à la semaine. A part ça, les anglais sont très «friendly»  et ils vous aideront à la moindre occasion. La vie nocturne est très sympa et l’offre culturelle proposée est vraiment impressionnante. Londres est sans aucun doute la ville de culture qu’il vous faut.

Vivre en colocation à Madrid :

Madrid, la capitale espagnole est une ville très attractive puisque ça vous évoque certainement le soleil et les tapas !

Si vous cherchez une colocation sur Madrid vous pourrez vous rapprocher de site comme pisocompartido.com par exemple. Pour une chambre en colocation, il faudra compter environ 350 euros/mois. La vie est également mois chère qu’en France. Bref, Madrid est vraiment une ville accueillante et c’est pour cela que de nombreux Erasmus partent plusieurs mois dans cette ville sensationnelle.

Vivre en colocation à Sydney :

Qui n’a pas un jour rêver de partir vivre en colocation à Sydney ? Il vous faudra un visa pour pouvoir travailler ou étudier en Australie. En ce qui concerne le prix des colocations c’est assez cher. C’est entre 250 et 250 euros à la semaine donc il vous faudra beaucoup travailler pour pouvoir payer votre «rent». Si vous souhaitez vivre en colocation à Sydney vous pouvez vous rapprocher d’un site comme au.easyroommate.com par exemple. Si vous voulez étudier et en même temps apprendre le surf au soleil c’est le pays qu’il vous faut !

Que votre choix se porte sur Londres, Madrid ou Sydney il sera important de se renseigner sur le pays un maximum pour essayer de s’implanter du mieux possible et de faire de votre année à l’étranger la plus belle qu’elle soit !

Vivre en colocation à Madagascar :

De nombreux français partent chaque année à Madagascar pour généralement une année de césure. Certains souhaitent partir faire de l’humanitaire pendant quelques mois pour aider la population locale. Renseignez-vous avec le forum du guide du routard par exemple.

 

Marques serrures

1-  Serrurier Fichet

 Une serrure Fichet  est une serrure certifiée par le CNPP (Le Centre National de la Prévention et de la Protection) elle  s’adapte à très grande majorité  des portes blindées.

Les serrures Fichet destinées à des portes d’entrée de logement sont certifiées A2P Assurance Prévention Protection. Cette certification est accordée aux serrures démontrées une certaine capacité de résistance  face à des tentatives d’effraction. On peut également trouver des serrures Fichet pour porte de garage, volets ou baies vitrées.

Si vous êtes à la recherche d’un  serrurier professionnel pour un dépannage en urgence ? Si vous êtes victime d’un cambriolage ou d’une mauvaise installation de votre serrure Fichet ? Si vous souhaitez remplacer votre   ancienne serrure  par une serrure fichet ? Vous pouvez prendre contact avec notre entreprise  de serrurerie installée à Paris .Suite à votre appel, notre serrurier Vincennes intervient chez vous immédiatement pour résoudre vos problèmes de serrure Fichet.

2-Serrurier Laperche

LAPERCHE, Fondée en 1788, conçoit, fabrique et commercialise des serrures toutes catégories pour le bâtiment, de sécurité pour les portes d’entrée et de contrôle d’accès pour les locaux sensibles.

La marque Laperche vous propose de nombreux produits de qualité et reconnu pas leur résistance et efficacité contre le cambriolage à Paris. Si vous choisissez les produits de cette marque, vous serez bien protégés.

Pour l’installation, la réparation et le dépannage de vos serrures Laperche  nos spécialistes formés sur ces produits interviennent  chez vous en urgence  pour vous dépanner .Notre serrurier Saint Maur des Fossés vous dirigent vers l’installation la plus adaptée pour votre confort et votre budget et vous présentent les dernières innovations de la gamme Laperche.

Si vous êtes  à la recherche d’une entreprise spécialisée en serrurier Laperche qui pourra prendre en charge avec sérieux vos travaux de serrurerie à Paris. N’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes toujours à votre service même les weekends.

 

 

 

Recevoir les meilleurs devis assurance emprunt immobilier

Avec la loi Lagarde de septembre 2010, vous êtes libre de choisir votre assurance emprunteur en dehors de votre banque. Saisissez cette possibilité pour trouver l’assurance la moins chère et alléger considérablement le coût global de votre prêt immobilier !

Obtenez des devis d’offres très compétitives

Tous vos devis assurances emprunteur en un seul clic

Après avoir réalisé votre comparatif assurance emprunteur en ligne, recevoir les devis des meilleures propositions assurance emprunt immobilier des plus grands assureurs ne vous demande qu’un seul clic.

Exercez votre droit de délégation d’assurance en contactant un conseiller sur notre site : il répondra à toutes vos questions, vous informera et vous conseillera sur toutes vos possibilités afin que vous puissiez bénéficier du contrat assurance emprunt immobilier le moins cher du marché qui réponde à vos besoins individuels et spécifiques en couverture de prêt. Recevez vos devis sur mesure et pas chers sans attendre.

Les spécialistes de notre équipe vous délivrent toutes les informations nécessaires à votre bonne compréhension de l’assurance emprunteur et négocient pour vous les devis assurance emprunt immobilier étant les plus adaptés à votre situation et dont les garanties sont au moins équivalentes à celles du contrat de la banque, condition à respecter pour déléguer votre assurance pret.

Votre dossier assurance emprunteur

Votre dossier est monté en tenant compte de votre profil d’emprunteur. Une fois vos besoins fixés, nous partons à la recherche des offres les moins chères dont les garanties sont parfaitement adaptées à votre situation. Que vous soyez un jeune emprunteur, un senior, un emprunteur avec risque aggravé de santé ou une emprunteur exerçant un métier à risques, nous vous proposons les solutions vous offrant le meilleur rapport qualité/prix.

Effectuer votre simulation assurance emprunteur

En réalisant une simulation d’assurances de prêt avec Adppc.fr :

  • Vous choisissez votre contrat parmi les offres aux tarifs les plus bas du marché
  • Vous effectuez un comparatif d’assurances avec étude détaillée des garanties
  • Vous connaissez les tarifs sans attendre
  • Vous bénéficiez d’un suivi personnalisé gratuit

Vos devis assurance credit en 3 actions

Afin d’obtenir vos devis assurance emprunteur, il vous suffit de :

  1. 1 Compléter le formulaire de recherche
  2. 2 Visualiser et comparer les offres
  3. 3 Demander à recevoir les devis sélectionnés

Vous choisissez ensuite le contrat qui vous convient le mieux et pouvez alors réaliser d’importantes économies sur le coût de votre emprunt immo.

Assurance de credit immobilier pour les seniors

Assurance emprunteur immobilier pour senior : comment bien s’assurer pour obtenir un prêt lorsque l’on est senior ; le courtier Assurance de prêt pas cher s’est spécialisé dans l’offre de garantie pour les plus de 50 ans ! Alors n’hésitez plus et profitez des taux d’assurance prêt les plus bas du marché pour garantir votre emprunt

L’accès à la propriété n’est pas seulement destiné aux travailleurs. En effet, afin de devenir propriétaire, les personnes âgées de plus de 65 ans ont le droit d’acquérir un prêt senior.Sénior ou jeune travailleur, les banques et organismes de crédit ne s’exposent pas plus à accorder un crédit immobilier, c’est la pension retraite qui abrite le subventionnement du prêt.

Le prêt immobilier senior

Si un prêt immobilier est accordé en fin de vie active, la baisse des revenus causée s’avère être un problème récurrent lorsque l’on est à la retraite. La banque prend en compte la possibilité de remboursement sur la longueur du crédit et préconise une baisse du montant de la mensualité lors du départ en retraite. Si deux conjoints empruntant partent à la retraite à une date différente, ils peuvent être bénéficiaires de deux baisses à la suite.

De manière générale et selon les établissements, le remboursement du crédit senior doit être effectif avant l’âge de 80 ans ou 85 ans. Après l’âge de 65 ans, il faut s’attendre à un délai de remboursement réduit lorsque l’on emprunte, par exemple, sur 10 ou 15 ans. A noter que le taux d’intérêt du crédit n’est pas revu à la hausse en fonction de l’âge de l’emprunteur lors de sa demande de crédit. Il est déterminé une fois le dossier étudié, et la prise en compte du niveau de revenus ainsi que de l’apport personnel. Enfin, pour se protéger, l’emprunteur doit obligatoirement posséder une assurance prêt immobilier sénior.

Assurance crédit immobilier senior

Le coût d’une assurance prêt senior varie en fonction de l’âge de la personne qui souscrit au moment de la demande de prêt. Les critères retenus sont effectivement son âge mais aussi l’âge limite du remboursement. La souscription de la garantie décès invalidité n’est en général plus envisageable après l’âge de 65 ans. Cependant, une solution est envisageable : la délégation d’assurance. Il est nécessaire de trouver une assurance individuelle établie sur mesure, grâce à laquelle il est possible de souscrire jusqu’à 80 ans. Et, pour les contrats les plus performants, la couverture peut être effective jusqu’à l’âge de 90 ans.

Protéger son prêt par nantissement d’une assurance vie

Si le prix d’une assurance crédit immobilier senior est trop élevé, il faut alors penser à abriter le crédit par un nantissement de contrat assurance vie, qui réside à le mettre sous garantie, comme anticipé par le Code des assurances.

Garantir son prêt grâce à une hypothèque

Une autre solution existe afin de garantir un prêt immobilier : adhérer à un crédit hypothécaire, solution performante afin de financer un projet immobilier. Le prêt hypothécaire est destiné à tout senior étant déjà propriétaire. Le bien immobilier placé en hypothèque fait gage de garantie pour obtenir un crédit.

Partir en Argentine à moindre frais

Vous voulez partir en Argentine sans casser la tirelire ?

Aujourd’hui, nous vous donnons 5 astuces pour économiser un maximum d’argent sur vos vacances et en profiter au maximum sur vos achats une fois sur place !
Saisir les bonnes occasions billets d’avion
Le plus cher dans un voyage est souvent l’achat du billet d’avion. Néanmoins des astuces existent pour vous permettre de gagner un peu d’argent sur ce budget.
Dans un premier temps, réserver son billet très en avance – au moins 6 mois – permet d’avoir des prix très intéressants. Mais pour certains, les vacances sont souvent planifiées au dernier moment. Il est parfois aussi intéressant de saisir les offres de dernières minutes sur les vols, surtout si vous êtes flexibles au niveau de vos dates.
Enfin, les sites de ventes privées spécialisés dans le voyage font souvent des offres très avantageuses sur toutes les destinations : soyez à l’affut !
Le couch surfing pour logement
Le couch surfing est une pratique qui consiste à profiter d’un canapé ou d’un endroit pour dormir gratuitement chez l’habitant. Le principe est assez simple : vous avez de la place chez vous pour accueillir quelqu’un et vous souhaitez faire des rencontres ? Vous pouvez héberger un touriste qui recherche également les échanges en voyage. Les argentins sont très accueillants et ouverts à ce type de pratique.
Manger pour une bouchée de pain
L’avantage de voyager en Argentine est la quantité de restaurants à bas prix présents dans ces pays. Pour manger vraiment typique et pas cher, privilégiez les petits restaurants locaux, fréquentés uniquement par les autochtones. Peut-être sembleront ils moins attirants de l’extérieur, mais leur prix sont définitivement attirants, tout comme la qualité des plats !
Se déplacer en Argentine
Les pays d’Amérique du Sud sont désormais très ouverts au tourisme et proposent souvent des moyens de transport de plus en plus onéreux, notamment avec des tarifs spéciaux pour les étrangers. L’auto stop peut être une façon de se déplacer sans frais, mais pour les plus frileux, optez plutôt pour les transports locaux. Bus de ville ou bus pour les autochtones, ceux-ci sont souvent bondés et en moins reluisants que les touristiques, mais bien moins chers.
Visiter les lieux touristiques
Les plus belles richesses de l’Argentine se situent dans ses paysages. Nous ne pouvons que vous conseiller de vous équiper de bonnes chaussures et d’un sac à dos et d’explorer les montagnes et parcs naturels du pays. Certains parcs nationaux vous demandent de payer un droit d’entrée pour pouvoir pratiquer la randonnée. Néanmoins, vous pouvez par la suite y déambuler librement et ce sur plusieurs jours. Faites attention aux structures aux tarifs trop élevés : ce sont sûrement ce qu’on appelle des pièges à touriste, qui vous proposent « authenticité » moyennant une somme onéreuse. Méfiez-vous toujours du folklore poussé à l’extrême et privilégiez toujours le contact avec l’habitant !

La colocation : une solution économique adaptée à tous

Il est souvent très onéreux de souscrire soi-même à la location d’un local par ses propres moyens. C’est notamment le cas qui se produit lorsque l’on se trouve loin de chez soi et que l’on doit être logé dans une autre localité pour de multiples raisons. Le plus courant, c’est à cause des études.

Il est de coutume en ce moment de faire cette souscription à 2 ou plusieurs. Effectivement, ce genre de pratique est tout à fait légal tant que le nombre de personnes est égal à la capacité d’accueil de l’infrastructure. De plus c’est un très bon moyen de faire des économies puisque le paiement du loyer se partage à parts égales en fonction du nombre d’occupants. Par exemple, si vous êtes 4 colocataires et que votre loyer se chiffre à 1000 euros, alors, vous aurez à payer 250 euros chacun par mois.

Où devrait-on entamer une colocation ?

Lors d’un cursus scolaire ou universitaire, un individu peut toujours être amené à poursuivre ses études hors de sa localité. Si vous avez une maison ou un appartement dans la commune ou la zone de destination, il vous sera possible d’y habiter à votre guise.

Cependant, certains n’ont pas toujours cette chance. Aussi, ils sont amenés à procéder à la location d’un appartement ou d’une maison pour bénéficier d’un toit durant leur séjour. Pourtant, le prix de l’immobilier est souvent hors de la portée de ces individus. Aussi, il est courant qu’ils procèdent à une colocation avec d’autres étudiants qui sont dans le même cas.

En résumé, si vous vous demandez donc : où entamer une colocation ? La réponse est : quand vous n’avez pas trop les moyens d’habiter gratuitement quelque part et que les frais de location sont trop chers pour vous. C’est ici qu’interviennent les agences de colocation qui proposent des locaux comme l’appartement colocation lille. Non seulement à Lille, mais partout en France, que ce soit dans les provinces ou de grandes agglomérations.
 

Choisir ses colocataires

 
Le choix du bon colocataire n’est pas toujours évident. En effet, le nombre de personnes de confiance selon votre conception de la vie communautaire peut être minime. Pourtant, il n’est pas impossible de trouver des individus qui peuvent s’adapter conformément à votre façon de vivre.
 
D’autant plus aussi que la vie en colocation peut tout à fait renforcer vos aptitudes de vie en communauté. Pourtant, il est toujours sage de choisir avec prudence vos futurs colocataires. Pour ce faire, choisissez des personnes de votre entourage comme vos amis ou votre famille. Par la suite, souscrivez ensemble à un contrat de colocation avec une agence de placement. Cependant, veillez toujours à choisir des personnes honnêtes envers vous pour éradiquer les éventuelles discordes.