Partir en Argentine à moindre frais

Vous voulez partir en Argentine sans casser la tirelire ?

Aujourd’hui, nous vous donnons 5 astuces pour économiser un maximum d’argent sur vos vacances et en profiter au maximum sur vos achats une fois sur place !
Saisir les bonnes occasions billets d’avion
Le plus cher dans un voyage est souvent l’achat du billet d’avion. Néanmoins des astuces existent pour vous permettre de gagner un peu d’argent sur ce budget.
Dans un premier temps, réserver son billet très en avance – au moins 6 mois – permet d’avoir des prix très intéressants. Mais pour certains, les vacances sont souvent planifiées au dernier moment. Il est parfois aussi intéressant de saisir les offres de dernières minutes sur les vols, surtout si vous êtes flexibles au niveau de vos dates.
Enfin, les sites de ventes privées spécialisés dans le voyage font souvent des offres très avantageuses sur toutes les destinations : soyez à l’affut !
Le couch surfing pour logement
Le couch surfing est une pratique qui consiste à profiter d’un canapé ou d’un endroit pour dormir gratuitement chez l’habitant. Le principe est assez simple : vous avez de la place chez vous pour accueillir quelqu’un et vous souhaitez faire des rencontres ? Vous pouvez héberger un touriste qui recherche également les échanges en voyage. Les argentins sont très accueillants et ouverts à ce type de pratique.
Manger pour une bouchée de pain
L’avantage de voyager en Argentine est la quantité de restaurants à bas prix présents dans ces pays. Pour manger vraiment typique et pas cher, privilégiez les petits restaurants locaux, fréquentés uniquement par les autochtones. Peut-être sembleront ils moins attirants de l’extérieur, mais leur prix sont définitivement attirants, tout comme la qualité des plats !
Se déplacer en Argentine
Les pays d’Amérique du Sud sont désormais très ouverts au tourisme et proposent souvent des moyens de transport de plus en plus onéreux, notamment avec des tarifs spéciaux pour les étrangers. L’auto stop peut être une façon de se déplacer sans frais, mais pour les plus frileux, optez plutôt pour les transports locaux. Bus de ville ou bus pour les autochtones, ceux-ci sont souvent bondés et en moins reluisants que les touristiques, mais bien moins chers.
Visiter les lieux touristiques
Les plus belles richesses de l’Argentine se situent dans ses paysages. Nous ne pouvons que vous conseiller de vous équiper de bonnes chaussures et d’un sac à dos et d’explorer les montagnes et parcs naturels du pays. Certains parcs nationaux vous demandent de payer un droit d’entrée pour pouvoir pratiquer la randonnée. Néanmoins, vous pouvez par la suite y déambuler librement et ce sur plusieurs jours. Faites attention aux structures aux tarifs trop élevés : ce sont sûrement ce qu’on appelle des pièges à touriste, qui vous proposent « authenticité » moyennant une somme onéreuse. Méfiez-vous toujours du folklore poussé à l’extrême et privilégiez toujours le contact avec l’habitant !

La colocation : une solution économique adaptée à tous

Il est souvent très onéreux de souscrire soi-même à la location d’un local par ses propres moyens. C’est notamment le cas qui se produit lorsque l’on se trouve loin de chez soi et que l’on doit être logé dans une autre localité pour de multiples raisons. Le plus courant, c’est à cause des études.

Il est de coutume en ce moment de faire cette souscription à 2 ou plusieurs. Effectivement, ce genre de pratique est tout à fait légal tant que le nombre de personnes est égal à la capacité d’accueil de l’infrastructure. De plus c’est un très bon moyen de faire des économies puisque le paiement du loyer se partage à parts égales en fonction du nombre d’occupants. Par exemple, si vous êtes 4 colocataires et que votre loyer se chiffre à 1000 euros, alors, vous aurez à payer 250 euros chacun par mois.

Où devrait-on entamer une colocation ?

Lors d’un cursus scolaire ou universitaire, un individu peut toujours être amené à poursuivre ses études hors de sa localité. Si vous avez une maison ou un appartement dans la commune ou la zone de destination, il vous sera possible d’y habiter à votre guise.

Cependant, certains n’ont pas toujours cette chance. Aussi, ils sont amenés à procéder à la location d’un appartement ou d’une maison pour bénéficier d’un toit durant leur séjour. Pourtant, le prix de l’immobilier est souvent hors de la portée de ces individus. Aussi, il est courant qu’ils procèdent à une colocation avec d’autres étudiants qui sont dans le même cas.

En résumé, si vous vous demandez donc : où entamer une colocation ? La réponse est : quand vous n’avez pas trop les moyens d’habiter gratuitement quelque part et que les frais de location sont trop chers pour vous. C’est ici qu’interviennent les agences de colocation qui proposent des locaux comme l’appartement colocation lille. Non seulement à Lille, mais partout en France, que ce soit dans les provinces ou de grandes agglomérations.
 

Choisir ses colocataires

 
Le choix du bon colocataire n’est pas toujours évident. En effet, le nombre de personnes de confiance selon votre conception de la vie communautaire peut être minime. Pourtant, il n’est pas impossible de trouver des individus qui peuvent s’adapter conformément à votre façon de vivre.
 
D’autant plus aussi que la vie en colocation peut tout à fait renforcer vos aptitudes de vie en communauté. Pourtant, il est toujours sage de choisir avec prudence vos futurs colocataires. Pour ce faire, choisissez des personnes de votre entourage comme vos amis ou votre famille. Par la suite, souscrivez ensemble à un contrat de colocation avec une agence de placement. Cependant, veillez toujours à choisir des personnes honnêtes envers vous pour éradiquer les éventuelles discordes.

flag-815077_1280 (1)

Vous êtes étudiant et vous partez en échange au Mexique suivez ce guide !

Partir étudier à l’étranger, est le rêve de nombreux étudiants en recherche de sensation et d’expérience unique. Aujourd’hui le sujet portera sur le Mexique qui est une destination souvent sollicitée par les étudiants en échanges.
Etre étudiant au Mexique
Lorsque l’on est étudiant, partir à l’étranger est l’occasion pour un bon nombre de français et de personne de toute horizon, d’allier voyage et travail. Les étudiant continu leur cursus universitaire tout en découvrant une culture qui diverge de la leur, les spécialités culinaires locales, les fêtes, traditions…c’est aussi le meilleur moyen pour apprendre et parler couramment l’une des langues les plus parlées au monde, l’espagnol. En effet, il n’est rien de plus efficace, que de vivre dans le pays pendant plusieurs mois pour élargir son champ de compétence linguistique.
En tant qu’étudiant étranger, vous serez confronté au décalage horaire qui est de 7 heures, cela demande un temps d’adaptation, mais après quelques nuits de sommeil vous vous y ferez. Quant au cours, vous pourrez vous retrouver dans des classes à taille humaine (8 à 15 étudiants) et commencer la journée à 7 heures pour la terminer à 13h, ou inversement, la commencer à 14 heures et la terminer à 22 heures.
Quant au coût de la vie, il est bien plus aisé pour un étudiant français de vivre au Mexique. Il est possible de manger pour quelques euros seulement (3 à 4 euros) et le prix d’un loyer pour un appartement est bien inférieur à celui de la France (environ 100€/mois). Mais il faut dire que les salaires sont proportionnels au coût de la vie (700 à 800€ pour 40 heures).
Bien évidemment, les études ne sont pas le seul intérêt, vous êtes aussi là-bas pour découvrir la population qui est par ailleurs très accueillantes, les plages et son sable blanc, l’histoire du pays et ses vestiges de l’ancien peuple Maya.
Par où commencer ?…
Mais avant de vous envoler pour l’Amérique Latine, il y a quelques points qui requièrent votre attention. Si vous étiez en colocation avec un ami ou que vous étiez locataire, vous devrez rendre l’appartement au propriétaire et trouver un garde meuble pour y stocker vos biens le temps de vos études à l’étranger.
Si vous connaissez les dates de votre stage ou de vos études à l’avance (3 mois), comparez le prix des billets d’avion et réserver votre vol. S’y prendre quelques jours avant peut vous coûter cher, soit plus de 1000 euros l’aller-retour.
Sur l’aspect financier, renseignez-vous sur les banques qui sont présentent en France et au Mexique (HSBC), pour simplifier vos transactions. Si vous êtes étudiant en doctorat, vous pourrez prétendre à une aide financière du pays (Mexican Gvt).
Et concernant les formalités administratives, si vous avez l’intention de rester dans le pays plus de trois mois, il faudra faire la demande d’un visa d’étude auprès de l’ambassade du Mexique. Et bien sûr, il ne faut pas oublier la carte d’identité et le passeport.

Si vous avez lu ces quelques lignes, c’est que vous êtes fin prêt à vous envoler vers le Mexique, le pays des Tacos.¡Hasta luego!
Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur ce fabuleux pays rendez-vous sur le blog voyage au Mexique.

airplane in sky

Déménager à l’étranger est-il une bonne idée ?

Pour un grand nombre de personne, tout quitter pour partir vivre à l’étranger peut paraître effrayant puisqu’il s’agit le plus souvent d’une idée ou d’un rêve auquel on songe et non de la réalité. Mais que devons-nous en conclure ?
A quoi faut-il pensez ?
Si vous poursuivez les démarches pour faire de votre rêve une réalité, vous devrez bien évidemment vous occuper de votre logement et de son déménagement . Résilier les contrats d’eau, de gaz, d’électricité…, se renseigner sur les conditions d’entrer dans le pays, les papiers d’identité nécessaires (passeport, visa, carte d’identité) et réserver votre billet d’avion. Pour trouver un garde meuble à proximité de chez vous et au meilleur prix, contacter plusieurs sociétés pour établir des devis déménagement .

La peur

Partir vivre à l’étranger, n’est pas une décision que l’on prend sur un coût de tête, la plupart du temps, nous avons des obligations comme le travail, la famille, les enfants…puis nous souhaitons l’avis et l’appui de nos proches dans notre choix pour qu’il n’y est aucun regret par la suite. « Je ne veux pas me séparer de mon entourage »,« Je ne parle pas la langue locale », ou encore « Je suis née ici etla vie me plaît, alors pourquoi changer ? », il s’agit là des raisons les plus fréquentes, qui nous empêche de réaliser nos rêves.

Les bonnes raisons
La peur est à l’origine de nombreux rêve qui ne sont pas devenus réalité, mais ce n’est pas pour autant qu’elle est insurmontable. Il faut voir les bons côtés de l’expatriation, ce que ça peut vous apporter personnellement et professionnellement. Voici quelques raisons valables de sauter le pas :
- Un bouleversement quotidien
Cela fait maintenant quelques années que vous vivez dans la même ville, que vous côtoyiez le même groupe de personne, que vous vous rendez sur le même lieu de travail…à force, une routine quotidienne s’installe et c’est généralement à ce moment, que le changement s’impose. Si la vie que vous menez ne vous convient pas, cela ne peut vous apporter que du plus.
- Faire de nouvelle rencontre
En quittant tout pour aller vivre ailleurs, vous ferez la connaissance de personnes venant d’horizon différente, et parmi eux, il y en a qui deviendront sans doute de bons amis, que vous n’auriez sans doute jamais rencontré si vous aviez renoncé à votre rêve.
- L’aventure
En plus d’un bouleversement quotidien, vous aurez envie de découvrir la culture du pays, de vous imprégner du mode de vie, de parler la langue et de profiter de ces moments pour faires des activités que vous n’auriez pas pu faire en France.

Vivre à l’étranger à des bons comme des mauvais côtés, mais tout cela est propre à chacun. Une chose est sure,vos choix doivent être le reflet de vos envies et de la vie que vous voulez mener.

Partir en Argentine à moindre frais

Vous voulez partir en Argentine sans casser la tirelire ?

Aujourd’hui, nous vous donner 5 astuces pour économiser un maximum d’argent sur vos vacances et en profiter au maximum sur vos achats une fois sur place !

Saisir les bonnes occasions billets d’avion

Le plus cher dans un voyage est souvent l’achat du billet d’avion. Néanmoins des astuces existent pour vous permettre de gagner un peu d’argent sur ce budget.

Dans un premier temps, réserver son billet très en avance – au moins 6 mois – permet d’avoir des prix très intéressants. Mais pour certains, les vacances sont souvent planifiées au dernier moment. Il est parfois aussi intéressant de saisir les offres de dernières minutes sur les vols, surtout si vous êtes flexibles au niveau de vos dates.

Enfin, les sites de ventes privées spécialisés dans le voyage font souvent des offres très avantageuses sur toutes les destinations : soyez à l’affut !

Le couch surfing pour logement

Le couch surfing est une pratique qui consiste à profiter d’un canapé ou d’un endroit pour dormir gratuitement chez l’habitant. Le principe est assez simple : vous avez de la place chez vous pour accueillir quelqu’un et vous souhaitez faire des rencontres ? Vous pouvez héberger un touriste qui recherche également les échanges en voyage. Les argentins sont très accueillants et ouverts à ce type de pratique.

Manger pour une bouchée de pain

L’avantage de voyager en Argentine est la quantité de restaurants à bas prix présents dans ces pays. Pour manger vraiment typique et pas cher, privilégiez les petits restaurants locaux, fréquentés uniquement par les autochtones. Peut-être sembleront ils moins attirants de l’extérieur, mais leur prix sont définitivement attirants, tout comme la qualité des plats !

Se déplacer en Argentine

Les pays d’Amérique du Sud sont désormais très ouverts au tourisme et proposent souvent des moyens de transport de plus en plus onéreux, notamment avec des tarifs spéciaux pour les étrangers. L’auto stop peut être une façon de se déplacer sans frais, mais pour les plus frileux, optez plutôt pour les transports locaux. Bus de ville ou bus pour les autochtones, ceux-ci sont souvent bondés et en moins reluisants que les touristiques, mais bien moins chers.

Visiter les lieux touristiques

Les plus belles richesses de l’Argentine se situent dans ses paysages. Nous ne pouvons que vous conseiller de vous équiper de bonnes chaussures et d’un sac à dos et d’explorer les montagnes et parcs naturels du pays. Certains parcs nationaux vous demandent de payer un droit d’entrée pour pouvoir pratiquer la randonnée. Néanmoins, vous pouvez par la suite y déambuler librement et ce sur plusieurs jours. Faites attention aux structures aux tarifs trop élevés : ce sont sûrement ce qu’on appelle des pièges à touriste, qui vous proposent « authenticité » moyennant une somme onéreuse. Méfiez-vous toujours du folklore poussé à l’extrême et privilégiez toujours le contact avec l’habitant !

Quel chauffage choisir pour une rénovation écologique ?

Procéder à une rénovation écologique s’avère être un moyen efficace pour éviter la déperdition de chaleur. Cela consiste principalement à installer des systèmes de chauffage traditionnel à l’instar du chauffage solaire. Cette opération permet de faire des économies d’énergie et ainsi de contribuer à la protection de l’environnement. En outre, elle limite l’émission des gaz à effet de serre provenant des produits de ménages.

chaudiere

Les différents types de chauffage écologique

Le mot écologique fait tout de suite référence à la protection de l’environnement. Il en est de même en termes de chauffage. Cela consiste à opter pour les énergies renouvelables. C’est le cas notamment pour le chauffage solaire et le chauffage au bois. Pour ce dernier, par exemple, il suffit de bruler des granulés de bois pour le faire fonctionner. Ils offrent des rendements pouvant atteindre les 90 %. Il peut en effet prendre la place des énergies fossiles traditionnelles.

Quant au chauffage solaire, c’est l’un des plus anciens modes de chauffage avec une énergie gratuite et propre permettant de réaliser 40 à70% d’économie sur la consommation. Il se déclenche à l’issue de l’installation d’un panneau solaire pour produire notamment de l’eau chaude sanitaire.

Pourquoi opter pour le chauffage écologique ?

Le chauffage est reconnu comme étant une des plus grandes sources de dépense à la maison. En général, la majorité des foyers français utilise comme énergie de chauffage le gaz naturel, le fioul ou l’électricité, contrairement au charbon et le bois qui ne représentent que 15% de l’utilisation totale.

Avec cette option écologique, on utilise les chaudières, les poêles et les pompes à chaleur comme équipements. Ils ont l’avantage d’économiser de l’énergie tout en bénéficiant des mêmes effets que les autres sources de chaleur. D’autant plus, la comparaison des devis a prouvé que l’utilisation de chauffage écologique permet de réduire la facture. Quant à l’installation de l’équipement, on n’a pas besoin d’investir de grosses sommes, mais elle nécessite obligatoirement l’intervention des professionnels.

 

Ce qu’il faut savoir sur les fenêtres en PVC

Les façades des maisons ne pourront être embellies qu’avec des ouvertures spécifiques. Avant, les fenêtres étaient fabriquées en bois, mais avec le développement de l’immobilier, les fenêtres en PVC ont fait leur apparition.
Spécifiquement conçues pour leur modernité et notamment pour les nombreux avantages techniques qu’elles présentent, les fenêtres en PVC dominent actuellement  le marché des systèmes d’ouverture. Robustes et esthétiques, ces fenêtres proposent un coût nettement compétitif.
Dans le domaine de l’immobilier, l’option des fenêtres en PVC reste la meilleure pour optimiser l’aération et l’ensoleillement intérieur de la maison.
Les qualités de ce système se basent surtout du point de vue confort sur l’excellente isolation thermique en plus d’une bonne isolation acoustique.

fenetre-pvc2

Les fenêtres en PVC : pour une meilleure isolation thermique et acoustique

A première vue, les fenêtres en PVC présentent une sensation de confort et de  luxe, particulièrement pendant l’hiver. Pendant cette période, une excellente isolation acoustique et thermique sont assurées avec un vitrage performant. Ces avantages permettent de garder une bonne température dans la maison tout en sauvegardant le milieu des bruits extérieurs. Ces principales qualités permettent d’enregistrer une importante économie en énergie. Cliquez ici pour plus d’informations sur les fenêtres PVC.

Autres avantages des fenêtres en PVC

En plus d’une excellente isolation thermique et acoustique, les fenêtres en PVC possèdent d’autres avantages liés essentiellement au matériau utilisé. En effet, la rouille et la décoloration sont impossibles malgré les intempéries et les contraintes climatiques. Ces fenêtres résistent parfaitement aux  conséquences des rayonnements du soleil, de la pluie et du froid.  Ces systèmes d’ouverture méritent une excellente considération auprès des entreprises,  car elles sont très faciles à monter et leur entretien s’avère très simple et rapide.

 

Un permis d’exploitation pour ouvrir un restaurant

image

L’ouverture d’un établissement de restauration ou d’hôtellerie nécessite l’accomplissement de certaines formalités administratives. L’État exige que le propriétaire d’un restaurant ait en sa possession certains documents afin de pouvoir exercer son activité et de vendre des boissons alcoolisés. Le permis d’exploitation est un document qui permet d’exercer légalement une activité de restauration ou d’hôtellerie dans un territoire.

Comment obtenir un permis d’exploitation ?

La loi française a rendu obligatoire la possession d’un permis d’exploitation pour toutes les personnes propriétaires : d’un bar, d’un restaurant, d’un snack, d’un hôtel, d’une auberge et d’une discothèque. La puissance publique a été édictée cette norme afin d’assurer la sécurité des citoyens. Dans le but d’avoir ce document, les propriétaires des établissements ci-dessus doivent suivre une formation de trois (3) jours.

Durant cette période, ils vont être instruits sur les thèmes suivants : prévenir et lutter contre l’alcoolisme, la protection des mineurs, l’interdiction de l’état d’ivresse dans les lieux publics, les règles concernant la vente des produits stupéfiants, les législations sur la vente de tabac, les cas d’engagement de responsabilité pénale et civile : des propriétaires, des clients et des employés. À l’issu de cette formation, le propriétaire obtient le permis d’exploitation qui est valable pendant dix (10) ans. Ce délai expiré, il doit suivre une nouvelle formation qui va remettre à jour ces connaissances.

Toutefois, ce permis n’a de valeur que dans le cas où il a été délivré par un organisme agrée par le ministère de l’Intérieur. Si vous souhaitez savoir la liste d’organisme agrée par le ministère de l’Intérieur dans votre région, il faut aller sur le site du ministère.

Caractéristique d’un permis d’exploitation-restaurant

L’ouverture d’un restaurant requiert l’acquisition d’une déclaration d’ouverture. Le permis d’exploitation est important pour tous les exploitants de restauration ou d’hôtellerie qui décide de vendre des boissons alcoolisées. Tous établissements qui acceptent la consommation d’alcool sur place doivent avoir en sa possession ce document. Cette formation pour un restaurateur comporte aussi l’enseignement du respect des règles suivantes : les techniques de conservation alimentaire, les normes de sécurité établies en cas de danger, l’interdiction de fumer, le suivi des horaires d’ouverture et de fermeture, la propreté des lieux. Pour plus d’information sur les normes à respecter lors de l’ouverture d’un restaurant, veuillez visiter ce site.

Ce document doit être remis à la mairie de la commune du lieu d’exercice de l’activité quinze (15) jours avant l’ouverture de votre établissement. Un employé de commune va vous délivrer un récépissé. En effet, le permis est important afin d’obtenir une licence de débit de boisson qui peut être de catégorie II, III et IV.

À la découverte de l’Ile Maurice.

Rien que son nom évoque vacances au soleil, pieds dans l’eau et plages de sable blanc, farniente et détente. C’est ce que nous réserve exactement l’Ile Maurice. Quelques jours dans cette île et tous nos soucis et les embrouilles quotidiens s’envolent. Cette petite perle de l’Océan Indien forme avec La Réunion et l’île Rodrigues les Mascareignes. Un petit détour dans les autres îles n’est pas interdit durant votre séjour à l’île Maurice.

Les endroits à ne pas rater lors de votre séjour à Maurice.

Maurice

Durant votre séjour à Maurice, votre agence de voyages peut déjà vous proposer un itinéraire et quelques activités pour vous occuper. Mais voici nos coups de cœur des endroits qui sont vivement recommandés pour une visite ou un petit détour.

-          Le Cap malheureux : ce petit village dans le Nord de l’île est constitué par quelques maisons, un cimetière marin, un temple hindou et la belle église Notre – Dame Auxiliatrice qui fait la renommée de cette région.

-          Le jardin des pamplemousses : À quelques minutes de Port-Louis, la capitale, ce grand jardin de 37 hectares abrite une grande variété de plantes qui fait sa végétation luxuriante. Entre les hauts arbres, des monuments et des bassins embellissent encore plus le décor.

-          La Vanille : c’est le nom que porte cette réserve magique où vous serez en contact direct avec la nature. La visite vous donnera l’occasion de découvrir les crocodiles, les sauriens, les chauves-souris et bien d’autres animaux.

-          La baie de Tamarin : si la mer y est dangereuse, les vagues vont tout simplement plaire aux surfeurs. Mais il est possible de visiter les salines et les chutes d’eaux dans les plaines de Wilhems.

Une assurance voyage pour profiter à fond des vacances.

La souscription à une assurance voyage est vivement recommandée pour profiter pleinement du voyage et de votre séjour à l’Ile Maurice. Cette assurance voyage vous permettra aussi de gérer les soucis en cas d’incidents. Avec l’achat des billets d’avions via une carte bancaire internationale, vous bénéficiez directement d’une assurance voyage. Il est à noter que cette assurance ne couvre qu’une infime partie des dépenses en cas d’incidents et que les garanties ne sont pas très amples. C’est pour cette raison qu’il faut se souscrire à une assurance voyage. La souscription doit être faite avant le départ. Il n’est pas obligatoire de prendre l’assurance voyage multirisque, une assurance voyage avec les garanties essentielles est largement suffisante. Pour plus d’informations, nous vous invitons à aller sur cette page.

Tout savoir sur le rendement de l’investissement immobilier

L’investissement immobilier compte parmi les meilleures solutions pour renflouer ses caisses et assurer sa retraite. Il permet en effet de se créer un patrimoine et d’obtenir des revenus complémentaires. L’investissement dans la pierre présente d’ailleurs un rendement à la fois intéressant et évolutif. En particulier la rentabilité locative qui peut aller jusqu’à 7%.

Investissement dans la pierre : source de rendement avantageux

L’investissement dans la pierre permet de profiter d’un rendement d’au moins 5%. En ces temps de crise, il représente ainsi un placement vraiment intéressant. D’autant plus que ce type d’investissement permet de profiter d’une mise de départ peu élevée et aucun souci de gestion. On distingue deux catégories d’investissement dans la pierre, permettant d’accéder à divers types d’immeubles (logements, commerces, bureaux voire logistique, hôtellerie, résidences services…), à savoir :

  • les placements cotés, tels que les SIIC et les OPCVM immobiliers
  • ainsi que les placements non cotés, comme les SCPI, les OPCI, et certains OPCVM immobiliers.

Tout savoir sur la rentabilité locative

L’investissement immobilier locatif est avantageux : il fait en effet partie des placements qui offrent la possibilité de se constituer un patrimoine financé à crédit : ce patrimoine est généralement financé à 75% par le locataire et se compose d’une économie d’impôt ainsi que d’un effort d’épargne pour les 25% restants. La rentabilité locative correspond aurendement annuel de l’investissement immobilier. On distingue la rentabilité locative brute et la rentabilité locative nette.

  • La rentabilité locative brute n’est qu’un aperçu de la rentabilité locative de l’investissement immobilier. Ce type de rentabilité ne prend effectivement pas en compte les frais de location, les charges et diverses taxes. Pour le calculer, il suffit de diviser les revenus annuels du bien immobilier (soit 12 x le loyer mensuel hors charges) par le prix d’acquisition (en incluant les frais de notaire et les frais d’agence).
  • La rentabilité locative nette permet d’avoir une idée plus précise du rendement de l’investissement immobilier, car elle prend en compte toutes les charges et les frais liés à l’exploitation du bien (taxe foncière…). Elle se calcule selon la formule suivante : 100 x (12 x Loyer mensuel) – (total des charges) ÷ Prix de revient.

Investir en Loi Pinel pour une meilleure rentabilité locative

  • Il existe plusieurs types d’investissement locatif tel que la Loi Pinel qui remplace la Loi Duflot depuis le 1er septembre 2014. La Loi Pinel est une réduction d’impôts de 12 à 21% sur un investissement immobilier locatif. Elle permet donc d’investir dans l’immobilier en bénéficiant d’une réduction d’impôts et de maximiser ainsi la valorisation de son patrimoine. Et pour s’assurer une meilleure rentabilité locative en Loi Pinel, l’astuce est de :
    • Comparer les loyers en loi Pinel avec les loyers réels
    • Bien choisir l’emplacement de son investissement locatif
    • Comparer les rentabilités locatives
    • Déterminer quand interviendra la remise d’impôt en loi Pinel
    • Bien choisir sa durée de mise en location