Colocation

PORTAIL COLOCATION - LE SPECIALISTE DE LA COLOCATION DANS TOUTE LA FRANCE
Ce qu'il faut savoir
Les aides au logement
Les écueils de la colocation
Le conseil de la semaine
Les fiches Agébis
La fiche candidat
La fiche visite
La fiche agenda
Liens utiles
Liens immobiliers
Résidences étudiantes
Paris
Lille
Lyon
Autres villes
Offres emplois/stages
Autres liens
Locations vacances
Séjours et voyages
Les annonces
Consulter les annonces
Déposer une annonce
Conditions générales
Loi informatique et libertés
Propriété intellectuelle
Expats in France
Deutsche in Frankreich
Americans in France
Europeans in France
Mieux vaut prévenir que guérir


Clause de solidarité


Le propriétaire peut exiger une "clause de solidarité" qui le prémunit contre les impayés. Cette clause est assez contraignante pour les occupants. Si un colocataire ne paie plus sa quote-part, les autres sont tenus de régler à sa place, quitte à se retourner contre lui.

De même, si un colocataire donne son congé, il reste tenu au paiement du loyer et des charges jusqu'au terme du bail (trois ans si le bailleur est un particulier, six ans s'il est une personne morale). La solidarité fait du colocataire partant un garant du colocataire restant dans les lieux. En l'absence de cette clause, chaque colocataire est redevable de la totalité des loyers et charges, mais si l'un d'entre eux donne son congé, il est libéré de cette obligation et le bail se poursuit normalement avec les autres.


Caution solidaire


La caution solidaire des parents, souvent exigée des bailleurs lorsqu'ils logent des étudiants. Dans ce cas, les parents s'engagent à payer la totalité des loyers et des charges pour l'ensemble des colocataires. Pour le bailleur, cette garantie est attrayante, puisqu'il peut se retourner vers la caution de son choix à la moindre défaillance d'un des colocataires.


De leur coté, les parents ont tout intérêt à essayer de l'éviter en demandant une caution simple, limitant leur engagement à la quote-part de leur enfant et pour une durée déterminée correspondant à celle du bail. Mais attention : pour être en règle, tous les colocataires doivent figurer au bail, ou du moins être autorisés à vivre dans le logement par le propriétaire. Si celui-ci s'aperçoit que son logement est coloué à des personnes non déclarées, il peut aller jusqu'à résilier le bail.




Le contrat de location


Il est très important que chacun des colocataires signe le bail car celui qui n’apparaît pas sur le document n’a aucun droit.


L’état des lieux


Cette étape n’est pas obligatoire mais se révèle souvent être à l’avantage des locataires. Il doit être rédigé avec le plus grand soin si vous voulez éviter tout litige à la sortie des lieux. Soyez attentifs à chaque détail, vérifiez le bon fonctionnement des appareils électriques, allumez les lumières pour repérer d’éventuels défauts.


Départ d’un colocataire


Comme n’importe quel locataire, un colocataire peut quitter le logement à tout moment, il lui suffit pour cela de respecter un préavis de 3 mois. Prévenez le propriétaire de l’appartement par lettre recommandée avec accusé de réception.


La coloc au quotidien


La colocation est un mode de vie qui demande une capacité d’entente et d’adaptation assez développée. Cela étant il n’est pas forcément conseillé de s’installer avec des personnes faisant preuve d’un tempérament ou d’un style de vie radicalement différent du votre. Pensez avant tout à ce que peuvent devenir vos relations quotidiennes sur la durée : si vous êtes plutôt travailleur et que votre colocataire organise des soirées dans l’appartement tous les soirs (ou inversement), vous ne resterez pas longtemps les meilleurs amis du monde…

De la même façon, évitez de vous installer avec des personnes dont le niveau de revenus est trop différent du votre. Ces situations aboutissent le plus souvent à des discordes quand vient le moment de payer le loyer ou les factures.

Méfiez-vous des idées reçues : malgré ce que beaucoup de personnes pensent, la colocation n’est pas forcément économique en termes de loyer. Ça paraît évident mais les appartements étant plus grands, les loyers sont plus chers. Au niveau financier, vous y gagnerez en partageant les frais au quotidien. Il ne faut pas perdre de vue que le gros avantage de la colocation est le gain de confort : pour le prix d’un appartement de petite taille, vous avez le confort d’une grande surface, la solitude en moins…





Vous êtes Membre
Votre e-mail
Votre pass
Vous avez oublié
votre mot de passe ?



Affiliation    Blog Portail Colocation    20.000 Colocation  
CONTACT
collocation Admin Privé collocation
Partenaires : Colocation